As de trèfle & 7 de coeur

Dessin, couture, déco et cuisine vus de l'étranger

22 novembre 2010

Passion I

As de trèfle et sept de coeur

* comment passionner son enfant?
* comment faire en sorte qu'il soit encore meilleur dans le domaine qui est le sien.
* comment déterminer et encourager un talent qui n'est pas forcément le mien ?

C'est en discutant de nos enfants respectifs avec des amies, que nous avons établi le constat suivant : il faut trouver pour son enfant ce dans quoi il sera bon, ce pourquoi il est fait...
* rien de bien nouveau mais j'avais envie de l'écrire !

Ma passion du dessin a commence très jeune, encouragée et poussée par mes parents.
J'aimerais ne pas me tromper avec mes enfants...

 

Posté par jjpaaml à 06:05 - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    Passion I ? Donc y'aura une suite ? Good news !
    Moi, c'est l'Histoire depuis.......... celle qu'on me racontait avant que je ne puisse la lire et l'explorer.
    Mon mari a la même passion que toi sauf que la guerre n'a pas permis à ses parents d'encourager cette passion.
    bon Thanksgiving

    Posté par Zélie, 22 novembre 2010 à 07:27
  • C'est beau d'avoir une passion et de pouvoir l'encourager, la dévelloper...
    On attend donc la suite avec impatience...

    Posté par isacy, 22 novembre 2010 à 07:41
  • Pour Marie c'est la danse classique mais aussi le dessin justement ! j'aimerais lui trouver un bon cours pour qu'elle apprenne les bases mais je ne sais pas trop bien où m'adresser..... tes couronnes sont extra ! je t'embrasse....

    Posté par nancy kay, 22 novembre 2010 à 07:43
  • Et pour nos enfants plus grands qui doivent déjà penser à une orientation professionnelle, déceler un talent est très important pour essayer de faire rimer ensuite profession et passion.
    Laure

    Posté par pont des lions, 22 novembre 2010 à 10:45
  • Ah j' adore ce chemin de réflexion !!!
    Tout est dans le regard de l' Enfant , le regard que nous devons prendre le temps de porter sur lui ...
    Tes sanguines sont si belles Brigitte ...

    Posté par Marie CdP, 22 novembre 2010 à 11:07
  • Une réflexion qui pourrait faire débat , bizarrement hier on se posait cette question avec mon amie , en recherche d'activité pour nos enfants..
    je craque devant ton dessin,une passion commun .
    doux bisous
    emma

    Posté par histoiredefamill, 22 novembre 2010 à 11:32
  • Avec le temps les enfants savent très bien où ils vont, tout comme tu as su tracer ta route !

    Posté par Esperluette, 22 novembre 2010 à 17:27
  • Accompagner son enfant sur son chemin,accompagner ses gestes quand il est petit, et ses choix quand il grandit.
    Je me souviens d'un numéro de Pomme d'Api, sur une petite fille qui vivait dans un cirque et qui devait choisir un métier : son père était dompteur, mais elle avait peur des tigres,sa mère était trapéziste mais elle avait le vertige...on lui faisait tout essayer mais rien ne marcher, et elle se désespérait...jusqu'au jour où elle fit des beignets de pommes délicieux...elle était devenue la reine des beignets !

    Posté par evelyne, 22 novembre 2010 à 18:09
  • c'est amusant, je me suis fait la même réflexion il y a quelques temps : détecter chez l'enfant ce qu'il aime. Si on a un don, si on aime quelquechose alors on sera bon, excellent même et on pourra en vivre ! à nous de les éveiller, de les pousser à découvrir un maximum de choses, de les aider à s'intéresser à toute chose, à poser des questions etc... pour que se dégage alors leur(s) domaine(s) de prédilection !
    J'ai connu un homme qui, enfant, passait ses temps libres avec l'horloger en bas de chez lui et maintenant il travaille dans une entreprise qui répare des montres de luxe, des vieux mécanismes, un métier très prisé, il fait ce qu'il aime et fait bien vivre une famille !
    Pas évident de savoir ce pour quoi nous sommes faits !

    Posté par Typhaine, 22 novembre 2010 à 20:16
  • rien de nouveau mais c'est bien de le redire, leur épanouissement en dépend. Leur faire plaisir en premier avant de se faire plaisir à soi. Ce n'est pas toujours évident alors il faut les aider à se révéler.

    Posté par ma prairie, 22 novembre 2010 à 20:50
  • leur faire confiance aussi...belle semaine à toi !

    Posté par nousvousiles, 22 novembre 2010 à 22:18
  • Si tu es à l'écoute, aucun risque de te tromper d'après moi...

    Posté par zeboude, 22 novembre 2010 à 23:21
  • Cultiver ses talents, c'est presqu'un devoir! Encore faut-il le pouvoir...
    Moi, j'ai en tête un arc-en-ciel et il faut que je fasse un billet à ce sujet...
    Et une fois de plus, je me sens "en phase". Mon ainée, en seconde, cherche vers quelle filière s'orienter et pas plus tard qu'hier, je lui disais d'utiliser ses talents... Et sur le bulletin de la paroisse... Bon, quand est-ce qu'on mange des gâteaux chez Jouvaud???

    Posté par Agathe, 22 novembre 2010 à 23:52
  • pas facile du tout de les encourager sans leur mettre de pression! Mais les passions sont tellement importantes à valoriser... et c'est vrai qu'en les observant on apprend tellement, tout un travail de maman de leur donner confiance ! J'ai beaucoup aimé lire ton post... merci !

    Posté par sandra, 23 novembre 2010 à 08:41
  • c'est en effet très dur de ne pas se tromper!
    Mon homme a été poussé dans le dessin avec réussite... moi,j'ai découvert toute seule et un peu tard que j'aimais créer avec mes mains (je passais pour l'intello de la famille!).
    Je scrute les occupations de mon loulou (5ans et demi) à la loupe.
    Joli post encore une fois.
    Bises

    Posté par sweetmillie, 23 novembre 2010 à 09:20
  • On aimerait toutes ne pas se tromper...

    Posté par Emma, 23 novembre 2010 à 09:33
  • Sur mes 4 loulous, deux au moins sont très artistes et créatifs ! Je vais m'attacher à laisser s'exprimer tout cela au fil du temps : et je rêve pour eux de pouvoir faire grandir leur talent très longtemps !

    Posté par nath46, 23 novembre 2010 à 12:53
  • Aider l'enfant à trouver ce qu'il aime, c'est aussi lui ouvrir le champ des "possibles" pour éviter qu'à l'age adulte, il ne découvre, un peu trop tardivement, un domaine de prédilection qui lui fasse penser : "si j'avais connu cela enfant...". Lui donner confiance en lui aussi pour oser.
    Pas toujours facile pour les parents de le guider sur ce chemin car nous aussi pouvons avoir des doutes et des appréhensions.
    J'attends avec intérêt la suite de tes réflexions sur ce sujet.
    Bonne journée

    Posté par urbanbroc, 23 novembre 2010 à 13:56
  • c'est drôle,

    c'était aussi un de mes derniers sujets de réflexion...
    Don ou pas, talent ou pas, envie ou pas, capacité à ou pas...Et ensuite aider à choisir sa voie, et à faire entendre sa voix...

    Posté par Pascale, 23 novembre 2010 à 14:52
  • Deux de mes enfants, les plus petits, c'est à dire 20 et 19 ans sont passionnés de cinéma. Nous les laissons et les encourageons à s'engager dans cette voie. Ils n'ont franchement pas choisi la plus facile alors que de craintes nous avons... Pourtant, il ne fait aucun doute que nous avons raison.
    Dieu que tes sanguines sont belles !

    Posté par epistyle, 23 novembre 2010 à 19:49
  • on les connais si bien nos petits!!!
    j'aime tes couronnes

    Posté par mediane, 23 novembre 2010 à 21:02
  • oh la la, comme tes mots résonnent ici! Nous sommes en pleine crise de réorientation et je dois dire que pour un parent, rien n'est plus dur que de voir errer son enfant...

    Posté par Parciparla, 23 novembre 2010 à 21:30
  • Tu as raison, quand quelqu'un a une predisposition pour quelque chose, ca commence tot! Ava est deja vraiment tres portee sur tout ce qui est musical, elle chante toute la journee, me supplie de sortir les instruments meme quand j'ai vraiment tout sauf envie, etc...Elior est encore petit, je n'ai pas encore trouve ce qui l'interesse, mais il semble plus porte sur les arts visuels, s'enerve de plaisir devant les tableaux et les couleurs...A suivre donc! Superbe portrait une fois de plus. Tu n'oublies pas de me dire des que tu as un peu de temps pour me faire mon Elior, hein? Surtout que maintenant il a sa propre chambre Bisous!

    Posté par Anne B, 23 novembre 2010 à 21:51
  • Réflexion parfois bien difficile à mener... chez nous on y réfléchit beaucoup pour notre grande qui doit choisir son orientation...

    Posté par celinouche, 24 novembre 2010 à 08:17
  • Comme tu as raison, notre regard bienveillant, nos encouragements sont certainement déterminants dans leur choix...
    tes couronnes me font toujours de l'oeil !!!
    bise

    Posté par flo, 24 novembre 2010 à 09:27
  • Et comme ils ont eu raison,tu es vraiment douée!
    Toute la difficulté est d'accompagner sans imposer,d'encourager avec douceur et parfois fermeté,mais surtout de trouver les mots pour ceux qui n'ont pas encore rencontré leur passion.
    Se dire que cela peut être long de se trouver,et prendre toutes les expériences -réussies ou ratées- comme des lampions qui montrent le chemin...

    Posté par Marie-Laure, 24 novembre 2010 à 10:09
  • j'adhère complètement, mais comment savoir ce qui est bon pour eux, ce qui leur convient le mieux? Ce discernement me fait défaut. Heureusement mon conjoint semble avoir plus de recul pour voir cela!
    J'aimerais tant ne pas me tromper!
    Je suppose que les dessins des enfants sur ce post sont de vous? Ils sont fabuleux. J'aie ce style que je qualifie sans doute à tort de sanguine car je n'y connais pas grand chose.

    Posté par teawithmilk, 24 novembre 2010 à 14:24
  • Talentueuse

    Et quel talent tu as! J'attends qu'Apolline grandisse un peu avant de te commander son portrait mais c'est prévu!

    Sinon merci pour ton gentil com'. Je ne te cacherais pas que j'ai un peu peur de me lancer dans la création de vêtements pour Apolline... et puis elle a déjà son armoire pleine de cadeaux!!!

    Bises

    Posté par Madame*Cactus, 24 novembre 2010 à 17:21
  • Moi aussi, je me pose souvent ce genre de question...

    Posté par Olga, 24 novembre 2010 à 18:27
  • Concilier profession et passion est un reve, j'espere y arriver moi aussi avec mes loulous...J'admire ta capacite a t'echapper du quotidien si charge et reflechir a des choses essentielles...

    Posté par cecile, 24 novembre 2010 à 19:39
  • il est important comme tu le dis de dire encore et toujours ces vérités, les dire pour s'en persuader parce que parfois la tentation est grande de les orienter vers nos choix, vers ce que nous n'avons jamais fait finalement, il faut leur faire confiance et leur donner cette confiance en eux qui permet d'avancer plus sereinement

    Posté par Estelle, 24 novembre 2010 à 22:10
  • on a toujours encouragé, soutenu, aidé notre fille (on le fait toujours) qui nous a dit quand elle avait 7 ans, qu'elle voulait devenir chorégraphe, à l'aube de ses 30 ans c'est ce qu'elle est devenue !

    Posté par ramage, 25 novembre 2010 à 00:07
  • on leur ouvre la porte et à eux de voir s'ils vont au bout du chemin. Parfois la passion peut s'émousser en cours de route mais peu importe, ce qui a été fait et acquis n'est que du positif

    Posté par Ribambelle, 25 novembre 2010 à 09:19
  • Quel beau blog !

    Par hasard des clics, me voici chez vous. Vous ne manquez pas de beaux commentaires. J'y rajoute tout de même le mien. Je trouve vos photos trés belles, douces.
    Quand aux passions, ma fille fait du cirque !
    A 5 ans et demi, je n'ai pas l'impression qu'elle aurait pu choisir toute seule. Il y a trop de chose qu'elle aime ! Et nous n'avons de disponible pour l'accompagner le samedi... Elle adore son atelier !

    Posté par Plume, 25 novembre 2010 à 09:38
  • Pas toujours facile...

    Posté par Céline, 25 novembre 2010 à 09:49
  • on se pose bcp de questions, dans quoi vont-ils pouvoir s'exprimer et être épanouis

    Posté par Zobette, 25 novembre 2010 à 10:15
  • leur ouvrir les yeux sur tout ce qui les entoure
    le choix se fera en connaissance!

    Posté par galet&galette, 25 novembre 2010 à 13:40
  • oh moi aussi j'aimerai vouloir ne pas me tromper avec mes enfants pourtant et souvent,je me dis que je pourrais faire tellement mieux avec eux...

    Posté par mesdeuxamours, 25 novembre 2010 à 15:46
  • ton billet me bouscule et me réjouit tout à la fois...
    j'ai le sentiment d'avoir souvent été déroutée de mes passions, à mon grand regret...
    je t'envie d'avoir eu des parents qui t'ont encouragée et soutenue dans ce que tu aimais.
    j'espère moi aussi que je saurais encourager et soutenir mes enfants dans ce qu'ils aiment.
    et je me joins à tes réflexions...
    est ce aux parents de passionner un enfant ou à l'enfant de trouver sa propre passion?
    un enfant se doit-il d'avoir une passion?
    que faire quand la passion de l'enfant n'est pas en accord avec les valeurs des parents (pour les miens lire ou regarder un film c'est de l'oisiveté et il y a d'autres choses à faire plus importantes)?
    dans quelle mesure la réaction des parents peut influencer la passion de l'enfant?
    la passion doit elle être un plaisir ou une lutte pour être toujours "meilleur"?

    Posté par coquillette, 25 novembre 2010 à 17:22
  • j'adore ton tableau!
    quel talent

    Posté par Madie, 26 novembre 2010 à 09:00
  • Tu as tout à fait raison Brigitte! Mais j'ai aussi envie de dire que dans toutes situations, il faut être à l'écoute de son enfant... enfin, facile à dire mais au moins, c'est important d'essayer en tant que maman!

    Posté par miniMandarine, 26 novembre 2010 à 21:32
  • Etre a l'ecoute, les regarder, discuter, ouvrir leurs yeux au monde, leur coeur a leur passion et ne pas paniquer si ils n'en n'ont pas...juste etre la pour les guider et les encourager...tu as raison de dire haut ce que nous sommes nombreu a penser tout bas....
    Bises
    Emma from San francisco

    Posté par Emma, 26 novembre 2010 à 22:41
  • Pas facile en effet de savoir ce qui correspond le mieux à nos enfants. Etre à l'écoute et encourager. Je sais que mon fils, pour l'instant, préfère la gym à la musique mais demain ? Il faut aussi encourager leur passion d'année en année, ça peut changer de domaine... Etre à l'écoute et éveiller leur curiosité sont deux choses qui aident. Bises, Brigitte

    Posté par krisstl, 28 novembre 2010 à 18:14
  • Tu as raison ...laissé s' épanouir chaque enfant tel qu' il est avec ses tresors et ne pas vouloir en faire ce que nous voulons ...;
    Une bonne piste les mettre sous le regard et le souffle de l' Esprit Saint ....!!
    ton tableau est ravissant ..c' est ce que j' aimerai avoir ....!
    bizz

    Posté par basab et cie, 28 novembre 2010 à 19:49
  • Intéressant ton billet. Modèle t-on inconsciemment nos enfants ? Je pense que oui, un peu, malgré nous. Mais ils savent aussi nous montrer la voie de ce qui leur plaît, à nous ensuite de les encourager à la suivre.

    Posté par Transparences, 28 novembre 2010 à 20:41
  • Superbe portrait !!!!Bravo l'artiste...

    Posté par ♥MilleEtUnAnges♥, 28 novembre 2010 à 22:12
  • music!

    bonjour,
    bravo pour ce trop joli blog!
    je suis une bille en musique, quelqu'un peut il me dire qui chante???
    merci,
    bonne journée,
    laure

    Posté par laure, 30 novembre 2010 à 15:14
  • je dirais que s'il y a passion, personne n'a besoin de les pousser mais juste de les encourager

    Posté par Laet102, 01 décembre 2010 à 14:30
  • Naissons nous tous avec des passions ?
    Les miennes ne furent pas encouragées, aurais-je été heureuse, aurais je reussi dans ce domaine ?

    Attention à ne pas nous projeter dans les passions de nos enfants.
    Mon fils adore le piano , il est doué et le conservatoire est exigeant, je veille à ce que cette passion soit bien pregnante en lui et non notre projection.
    Car un enfant veut toujours faire plaisir

    Posté par helen., 01 décembre 2010 à 16:34
  • superbe ces dessins d'enfants!

    Posté par porte-plume, 29 décembre 2010 à 15:22
1  2    Dernier »

Poster un commentaire